Gestionnaire de paie indépendant : comment trouver ses premiers clients ?

Gestionnaire de paie indépendant : comment trouver ses premiers clients ?

gestionnaire de paie indépendant Top Odyssion

Vous êtes nombreux à rêver de vous lancer en tant que gestionnaire de paie à votre compte. L’indépendance fait de plus en plus envie aux français. Créer son entreprise devient une possibilité logique pour valoriser son expertise et faire son métier « à sa manière ». En effet, selon l’étude OpinionWay réalisée en mai 2022 pour Indeed, 70% des français ont déjà songé à démissionner, dont 16% y pensent tous les jours .

Parmi les blocages les plus fréquents, il y a toujours la peur de ne pas trouver de clients. La simple idée de devoir prospecter vous donne des sueurs froides.

Pourtant, trouver ses premiers clients n’est pas si difficile si l’on suit une méthode qui nous permet de changer de posture. La plupart du temps, ils sont à proximité, à attendre que vous les contactiez. Mais encore faut-il les reconnaître et les identifier comme tels. 

Voici la méthode qu’ont suivie ceux qui ont franchi les 3 premières années fatidiques de la création d’entreprise, pour définir leur client idéal et signer leurs premiers contrats en externalisation de la paie. 

Définir son client idéal 

Pour trouver quelque chose, il faut d’abord savoir ce que l’on cherche. 

Ça paraît intuitif écrit ainsi. C’est pourtant une étape souvent négligée. Trop pressé.e de signer votre première mission, vous oubliez de définir votre cible de clients.

Établir le portrait-robot de son client idéal, c’est définir son persona. C’est une notion très connue dans l’univers du marketing. C’est aussi une étape primordiale dans votre recherche de clients.

Qui a besoin de vos services ? Avec qui avez-vous envie de travailler ? Ces deux grandes questions doivent guider votre réflexion.

Vous devez pousser le travail beaucoup plus loin : taille d’entreprise, secteur d’activité, chiffre d’affaires, nombre de salariés, etc. Au-delà des chiffres, vous devez aussi penser aux problématiques de votre client, à ses « points de douleurs ». Les points de douleur, ce sont les besoins que vous allez combler grâce à vos services.

Citons par exemple, l’établissement des bulletins de paie chaque mois pour une entreprise de 5 salariés, dont le dirigeant n’a ni le temps ni les compétences pour le faire. 

Pour trouver vos premiers clients, vous devez établir le plus précisément possible la carte d’identité de votre client idéal. Ainsi quand vous le verrez, vous saurez le reconnaître et lui proposer la solution adaptée à ses problèmes.

Identifier ses sources de clients 

Le démarchage commercial n’est pas la seule manière de trouver des clients. Et heureusement pour tous ceux qui n’ont pas une affinité particulière pour la prospection froide et directe.

Avant de lister toutes les entreprises de votre France dans un fichier Excel, voici 3 méthodes pour trouver vos premiers clients en paie :

Solliciter son réseau professionnel

La première action est aussi la plus simple et la plus évidente. Commencez par contacter vos anciens employeurs. Ils connaissent vos compétences et votre valeur.

S’ils n’ont pas directement besoin de vos services, ils peuvent se porter garant de votre expertise auprès de leur propre réseau. Demandez à chaque contact de vous donner 2 ou 3 noms d’entreprises qui pourraient avoir besoin d’un gestionnaire de paie. 

En procédant ainsi, vous pourrez rapidement vous constituer une base de prospects. Quand vous les appelez ou les sollicitez par mail, n’hésitez pas à mentionner votre contact commun pour créer un lien avec vos interlocuteurs.

Développer sa visibilité en ligne

Cette stratégie est intéressante si vous êtes actuellement salarié et que vous lancez votre activité de gestionnaire de paie pour obtenir un complément de revenus.

Vous pouvez commencer par créer un site internet efficace, c’est-à-dire bien référencé sur Google grâce à des textes travaillés autour des bons mots-clefs. Par exemple : gestionnaire de paie, externalisation RH, etc.

Le réseau social LinkedIn semble incontournable aujourd’hui quand on lance une activité indépendante au service de professionnels : profil optimisé, publications, commentaires et échanges avec son réseau.

La création de contenu sur le web permet d’affirmer son expertise sur certains sujets. Cela peut être sous la forme d’articles de blog, de newsletters ou de posts sur les réseaux sociaux.

Rejoindre des réseaux d’entrepreneurs

Quand on est indépendant, être visible sur le web est essentiel pour développer son réseau. Mais l’Inboud Marketing est une stratégie à long terme.

Les rencontres d’entrepreneurs se multiplient dans les grandes villes. L’avantage de ces événements locaux où se rejoignent des chefs d’entreprise de tout horizon est la diversité des profils, en termes de taille d’entreprise, de secteur d’activité et d’enjeux de développement.

Ces réunions fourmillent de clients potentiels pour les gestionnaires de paie indépendants. Allez-y avec vos cartes de visite ! 

LE CONSEIL DE « REUSSIRSONCABINETPAIE » : 

Apprenez à identifier dans votre réseau personnel les premières opportunités commerciales. Parlez de votre projet professionnel à tous vos contacts, y compris dans la sphère privée. Laissez votre carte de visite à votre coiffeur, votre coach sportif, vos artisans, etc. Ce sont tous des chefs d’entreprise qui en connaissent d’autres.

La règle d’or du marketing relationnel est de savoir identifier ses apporteurs d’affaires, ses prescripteurs, ses coopteurs, ses parrains, etc. Toutes les personnes dans votre entourage proche qui croient en vous et qui vous recommanderont auprès de leur propre réseau.

En savoir plus sur « Reussirsoncabinetpaie »

Que faire quand vous trouvez votre premier client en paie ?

Quand vous aurez signé votre premier contrat en tant que gestionnaire de paie indépendant, vous vous rendrez compte que votre plus grand défi débute. 

Réalisez votre première mission avec le plus grand soin. C’est une porte d’entrée vers d’autres projets si votre client vous recommande auprès de son réseau.

Le bouche-à-oreille, la plus ancienne technique de marketing, est plus puissant que jamais à l’heure des réseaux sociaux. Pour preuve, la recommandation des pairs est considérée comme le vecteur d’information le plus crédible par 89% des cadres et dirigeants d’entreprise, selon une étude sur la prospection et la prescription en BtoB réalisée par l’agence 4Vents.

C’est également la technique de prospection ayant le meilleur taux de conversion. Une tierce personne a déjà rassuré votre interlocuteur sur votre expertise et votre capacité à résoudre les problèmes de vos clients avec efficacité.

Il n’existe aucune recette miracle en entrepreneuriat.

Vous pouvez mettre des semaines à décrocher votre premier contrat, comme vous pouvez avoir un client qui attend que vous soyez immatriculé pour démarrer les prestations. 

Votre premier contrat peut être une mission ponctuelle de quelques jours pour venir en aide sur un dossier, comme un contrat d’externalisation avec un engagement de plusieurs mois.

Chaque parcours est différent. Il y a autant d’histoires qu’il y a d’entrepreneurs.

Si vous êtes actuellement salarié d’une entreprise, vous pouvez tout quitter pour vous lancer à fond dans la recherche de vos premiers clients. Ou vous pouvez rester en poste, et commencer votre activité d’indépendant selon la méthode du « side project ».

Et quand votre portefeuille de clients sera plein, que vous aurez plus de contrats que de temps libre, alors vous pourrez réfléchir à vous mettre à votre compte à 100%.

Si vous souhaitez en savoir plus et avancer dans votre réflexion à ce sujet, inscrivez-vous à l’une des Masterclass de Thierry CHEBILLE dédiée aux Professionnel.les de la Paie, en cliquant ici :

Rédigé par Thierry CHEBILLE

Top Odyssion est une École spécialisée dans les actions de formation pour les Entrepreneurs d’Avenir

Pour en savoir plus à propos de Thierry CHEBILLE, consultez son profil sur LinkedIn :

À lire aussi « Ce que je fais pour les professionnels de la paie qui souhaitent entreprendre » un article de Thierry Chebille

À lire aussi « Professionnels de la Paie et des RH : comment trouver votre place et vous différencier pour sécuriser le lancement de votre cabinet Paie ? » un article de Thierry Chebille



Laisser un commentaire

© 2021 La paie facile | Tous Droits Réservés | Site web réalisé par WP Création Web